Les Lanciers Index du Forum

Les Lanciers


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

CR Conan: les ténébres des ruines de Gorgoth

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Lanciers Index du Forum -> Périodes et règles jouées -> Antiquité & Moyen-âge
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ulzana


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2017
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Sam 21 Juil - 10:37 (2018)    Sujet du message: CR Conan: les ténébres des ruines de Gorgoth Répondre en citant




_"Ils m'ont pris mon fils…oooh...
maudits hommes de fer venus du nord montés sur de lourds chevaux, ils ont tué, tué, tout ceux qu'ils ont pu trouver, puis ont disparu comme avalés par le désert.
Ramenez le moi et vous aurez son poids en pièces d'or."




"Nous ne sommes plus que deux, Mon Seigneur …"

-"Prenez mon meilleur archer avec vous...plus nombreux, vous seriez repérés."





"Leurs traces mènent vers les montagnes du nord, tout droit vers les ruines de Gorgoth, avec un peu de chance ils y seront encore cette nuit, à festoyer et profiter de leurs proies comme des chacals.
En forçant nos montures, Subotaï, nous pourrions y être aussi juste après la tombée de la nuit".
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 21 Juil - 10:37 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ulzana


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2017
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Sam 21 Juil - 10:38 (2018)    Sujet du message: CR Conan: les ténébres des ruines de Gorgoth Répondre en citant



"Par les cornes de Karakum, cet endroit me glace les sangs…"

-"Ferme la, Subotai ...va plutôt explorer les alentours, après tout c'est toi le voleur...il doit y avoir des sentinelles...nous t'attendons ici."

"Par les cornes de Karakum, c'est toujours moi qui prend tous les risques …"

-"Ferme la...on n'a pas toute la nuit."




"Ces ruines semblent abandonnées…"




"Un garde...il ne serait pas venu se soulager par dessus les remparts, je ne l'aurais jamais remarqué."





"Et là, un autre… de l'autre coté."



"Des chevaux, bien gardées eux aussi…"




"Le butin de leurs pillages, c'est bien eux…"









"Bien joué Subotai … on va les contourner et pénétrer dans les ruines par des éboulis de l'autre coté, un brigand m'a eu raconté comment il y était entré pour voler des marchands venus y bivouaquer.

Bon, Je passerai en premier...tu me suivras, mais pas de trop près, ensuite l'archer, pour nous couvrir si besoin.
Tu vois Subotai, tu ne prends pas tous les risques...
On essaie de passer inaperçu le plus longtemps possible, on ne sait combien ils sont ni leur force, l'enfant doit être enfermé dans une des tours,
on va les explorer l'une après l'autre, si on est découvert on fonce en profitant de la surprise pour les affronter l'un après l'autre."




"Par les cornes de Kar…"




"C'est ça... allez, on y va !"
Revenir en haut
Ulzana


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2017
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Dim 22 Juil - 18:59 (2018)    Sujet du message: CR Conan: les ténébres des ruines de Gorgoth Répondre en citant



"Il y a quatre remparts, chacun ayant son chemin de ronde, avec un garde qui va et vient, parfois se penche entre deux créneaux pour scruter les alentours ou vers l'intérieur pour voir les autres gardes, puis reprend sa ronde.




L'entrée est de l'autre coté à droite, le mur est écroulé à cet endroit, un garde y est affecté prêt à donner un coup de corne pour alerter si il voit quiconque emprunter les éboulis qui bordent l'ouverture, impossible de passer par là.




Un grand feu illumine le centre du château avec des encapuchonnés et un garde lourdement équipé.
Peut être des prêtres servant un dieu étranger, cela ne manque pas dans la région, ont ils des pouvoirs de magiciens ?
Il faudra s'en méfier.




Derrière eux, un long mur coiffé d'un mauvais toit, je n'ai pu voir ce qu'il y avait derrière mais il doit y avoir le reste de la garnison qui doit se reposer ou finir de lutiner quelques drôlesses enlevées, difficile de savoir combien ils sont mais mon expérience me pousse à penser qu'ils sont au moins deux ou trois fois plus nombreux que ceux qui restent debout.

Ah... il y a les 3 tours, l'enfant y est certainement gardé sous clef dans l'une d'entre elles, ils peuvent y accéder par la cour intérieure ou par les remparts, il y a une porte d'entrée de chaque coté de chaque tour, c'est par les tours qu'on monte ou descend des remparts.


Je dirais qu'il y a entre 20 et 25 guerriers dans ces ruines, la grande majorité d'entre eux est couchée, nous pourrons éliminer une partie des gardes sans déclencher l'alerte, mais elle finira par l'être et l'affaire pourrait devenir compliquée."




" Tu es un sacré gredin Subotai, doté d'un œil de hibou, pense qu'il y a le poids d'un morpion en pièces d'or qui nous attend dans ces ruines !

Je vais y aller seulement avec mon épée, je serai plus discret et plus véloce ainsi, prends toi un bouclier rond et une cotte de maille et une hache à manche court (considérée comme une épée) , tu en auras besoin pour tenir le coup dans les combats, l'archer prendra lui aussi un bouclier rond et une épée en plus de son arc.

C'est parti !"
Revenir en haut
Ulzana


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2017
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 15:55 (2018)    Sujet du message: CR Conan: les ténébres des ruines de Gorgoth Répondre en citant

Période d'infiltration (avant que l'alerte soit donnée).
Tour 1



Conan attend que le garde passe l'éboulis pour sortir du bois




il monte sur les remparts en franchissant les éboulis rapidement (compétence escalade)






Puis il approche furtivement le garde par derrière et l'élimine en lui brisant la nuque.





Il dissimule le corps en le jetant par dessus les remparts sur un tas de ronces.

Subotai grimpe à son tour les éboulis.
Les deux se figent un instant aux aguets...mais rien ne semble avoir éveillé les soupçons.

Tour 2



Conan revient sur ses pas, ouvre la porte (opération simple), entre dans la tour en descendant les escaliers, parvient devant une porte fermée à clef
qu'il parvient à forcer (opération complexe).

La pièce est vide...

Il est bientôt rejoint par Subotai tandis que Guludun, l'archer, escalade les éboulis à son tour.



"Reste là Subotai, je m'occupe du garde seul.
Si l'alerte était donnée, Guludun sèmera le chaos dans la cour intérieure avec ses flèches.
Cela les distraira et les détournera de mon exploration de la 2e tour ."




"Et qu'on s'en aille au plus vite, ces ruines pourraient vite grouiller de guerriers enragés, par les cornes de Karakum …"
Revenir en haut
Ulzana


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2017
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 15:58 (2018)    Sujet du message: CR Conan: les ténébres des ruines de Gorgoth Répondre en citant

Tour 3




Subotai ouvre silencieusement la porte donnant sur le rempart, le garde semble absorbé par ce qui se passe dans la cour et ne peut rien voir sur ses cotés.




Conan s'approche dans l'ombre et l'assomme sans que le malheureux n'ait pu proférer le moindre son.




Puis il fait basculer le corps de l'autre coté du rempart.



Tour 4




Conan ouvre la porte de la 2e tour, ce qui attire l'attention du garde en faction devant une porte fermée à double tour.
Celui ci fait face au Cimmérien qui tranche son casque de haut. en bas avec sa lourde épée.


"Surpris, Il n'a pu donner l'alerte, mais la chance ne sera pas toujours au rendez vous…
La porte est fermée et il n'a pas de clé sur lui, je vais devoir forcer la serrure."



Tour 5

Le sergent responsable de la garde, se réchauffant près du feu avec les moines, sent que quelque chose ne tourne pas rond et décide de monter inspecter les remparts.

(Chaque tour des hommes du nord ou "Overlord", où un garde n'est plus en vie sur son rempart, on jette un D6, si le D6 est inférieur ou égal au nombre de garde(s) manquant(s), cela déclenche un premier niveau d'alerte: le sergent monte inspecter les remparts.
S'il rencontre un cadavre de garde ou un intrus il déclenche l'alerte générale, de même s'il trouve successivement deux remparts vides de gardes.)
Et là le D6 a fait 1 !





Il se presse, entre dans la tour (Subotai s'était réfugié dans la cellule de la tour) puis débouche sur le rempart, vide.





Conan parvient à ouvrir la porte verrouillée, mais trop rouillée pour résister, entre dans la geôle suintante d'humidité.
Dans un coin, un gamin effrayé de 5 ou 6 ans le regarde avec de grands yeux.

"Il n'est pas bien lourd… ne peut s'empêcher de penser Conan, son père s'est bien gardé de nous préciser cela…"









Mais l'image d'un autre enfant, il y a fort longtemps, revient à sa mémoire...




Le cimmérien est décidé à sortir de ce piège avec lui, coûte que coûte !

"Suis moi et reste toujours collé derrière moi !" lui lance t il.


Tour 6



Il se retrouve nez à nez avec le sergent, qui n'a pas le temps de réagir.
Conan doit lui asséner plusieurs coups d'épée pour en venir à bout, mais le bougre a eu le temps de crier aux armes, sonnant l'alerte générale.


Tour 1 de la phase normale (post alerte générale)

les hommes du nord dormaient tout équipés, deux groupes d'entre eux surgissent hors des bâtiments servant de baraquement,





Le groupe vert envoie deux hommes sur la porte bloquée par Subotai donnant sur la tour, tandis que les trois autres rejoints par un moine tentent de rejoindre les remparts par les éboulis intérieurs.

Le groupe orange s'en va de l'autre coté vers la tour d'où proviennent les cris de goret, un 2e moine les suit.

Le château devient soudain un nid de frelons qu'un imprudent vient de déranger...
Revenir en haut
Ulzana


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2017
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Mer 25 Juil - 16:16 (2018)    Sujet du message: CR Conan: les ténébres des ruines de Gorgoth Répondre en citant



Des renforts venant de l'extérieur du château entrent dans la cour par le trou béant entre les éboulis (évènement déclenché par l'alerte, un groupe de gardes veillait sur les chevaux à l'extérieur).



Ces sergents d'armes sont bien protégés par de longs boucliers et une cotte de maille et armés d'une lourde épée et sont des vétérans de multiples raids.




Conan se débarrasse du garde qui entre dans la tour, tout seul…
mais cela lui fait perdre un temps précieux…
Il entraine à sa suite le môme dans une fuite le long du rempart.





Subotai ne peut bloquer la porte bien longtemps, les deux sergents parviennent à la forcer brutalement.
Infligeant ensuite une blessure au raider.


Tour 2



Conan arrive juste à temps, se ruant sur eux l'épée frappant d'un coté puis de l'autre, brisant crânes et boucliers, le Cimmérien ne laisse aucune chance aux deux hommes du nord.





La tour est sécurisé...mais d'autres sergents, montés par les éboulis, surgissent sur le rempart, appuyés par trois archers venus par la tour.
Un sergent dégringole dans les éboulis, une flèche de Guludun dans la gorge,




Tandis qu'un trio de sergents approchent de la tour par l'autre rempart…
le chemin par les éboulis initialement pris est fermé, celui d'une retraite alternative aussi,





un troisième groupe, au centre de la cour bloque toute fuite par les baraquements.




Conan et ses compagnons sont cernés ...
Revenir en haut
Ulzana


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2017
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Dim 29 Juil - 11:39 (2018)    Sujet du message: CR Conan: les ténébres des ruines de Gorgoth Répondre en citant

Tour 3

Il n'y a que deux passages pour sortir de ces fichues ruines: celui qu'ils ont emprunté pour s'infiltrer (les éboulis à droite) et l'entrée entre deux éboulis à gauche.

Conan a déjà affronté ce genre de situations désespérées, il sait qu'il faut agir vite et surprendre l'adversaire par son audace:

Les hommes du nord s'attendent forcément à ce qu'ils tentent de s'échapper par où ils sont entrés, ce n'est pas pour rien qu'il y ont envoyé leur capitaine et leurs archers, prêts à leur tirer dans le dos lors de leur descente des éboulis.
Ils ne s'attendent évidemment pas à ce qu'ils essaient de d'enfuir par l'entrée ...c'est justement là où il décide de forcer le passage




Conan et Subotai se ruent sur le rempart joignant sur la gauche la tour qu'ils occupaient, Guludun fermant la marche pour assurer leurs arrières et le gamin au milieu.

En un instant ils furent au sein d'un ouragan de lourdes épées qui cherchaient à les transpercer et à les frapper.
Mais le cimmérien était un éclair d'acier sans cesse en mouvement , les épées ne rencontraient que le vide, la sienne avait entonné son chant de mort !




La folie guerrière de ses origines l'avait envahie et une brume ruge de fureur démentielle flottait devant ses yeux embrasés,
Il fendait les crânes en deux , fracassait les poitrines, tranchait les membres, fouaillait les entrailles , jonchant les pierres du rempart d'une horrible moisson des cervelle et du sang de deux sergents.

Mais il en reste encore un que Subotai parvient à terrasser.

La voie est libre !



Guludun se mit en embuscade, son arc guettant l'entrée des hommes de fer dans la tour qu'ils venaient de quitter





Sa flèche fut déviée par l'écu écarlate et solaire d'un piquier protégeant son capitaine


Tour 4



Mais déjà, apparaissent des gardes et sergents d'armes dans la tour de gauche, animé d'une rage de vaincre insufflée par un inquisiteur trouvant là un rôle à sa mesure.




Conan et Subotai sont sur eux et la danse des épées recommence, Conan face à deux d'entre eux reçoit deux blessures, d'une lance et d'une épée mais occit ses deux adversaires.

Subotai reçoit une nouvelle blessure et ne parvient pas à se débarrasser d'un sergent hargneux et vindicatif encouragé par les anathèmes de l'inquisiteur.


Tour 5

Conan vient à sa rescousse à coups de pieds et d'épée dans le long bouclier jaunâtre, le faisant basculer dans le vide par dessus le parapet.




Ils poursuivent aussitôt leur avancée, entrant dans la tour, se retrouvant nez à nez avec un moine qui leur lance toutes les malédictions de son répertoire.


Conan le bouscule d'un coup d'épaule contre les murs sombres de la tour, imperméable aux incantations de dieux dont il n'a que faire,
A quoi bon les invoquer, se dit il, que les hommes vivent ou meurent, ils s'en moquent.
Dans les croyances de mon peuple, il n'y a pas d'espoir ici ou après, dans ce monde les hommes luttent et souffrent en vain.




Des sergents, tout carapaçonnés de fer, sortent des baraquements, sous les ordres du chef des inquisiteurs qui les envoie bloquer la sortie.

Revenir en haut
Ulzana


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2017
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Dim 29 Juil - 18:49 (2018)    Sujet du message: CR Conan: les ténébres des ruines de Gorgoth Répondre en citant



Guludun, saisit un nouveau trait tout en reculant un peu, le sergent qui sort le premier est transpercé à bout portant, mais le Capitaine et un garde suivent aussitôt après et lui tombent dessus avant qu'il n'ait pu tirer à nouveau.



Tour 6








Conan et Subotai remontent en courant les escaliers, ouvrent la porte et déboulent comme des déments sur les remparts au bout desquels des éboulis mènent vers le salut.

Une volée de flèches les accueillent, Conan, faisant écran de son corps, reçoit une nouvelle blessure…



Les sergents arrivent en courant bouchant l'entrée.


Tour 7



Mais les fugitifs n'en ont cure, ils dévalent les éboulis et se retrouvent à l'extérieur des ruines, les deux guerriers faisant face à l'entrée par où les sergents d'armes les attaquent.




l'étroitesse du passage ne permet qu'aux deux premiers de frapper cette fois, heureusement car ce sont des vétérans endurcis qui frappent fort et restent bien protégés derrière leurs boucliers.

L'inquisiteur les galvanise, en appelant à leur sacrifice au nom de leur Dieu.


Conan reçoit une nouvelle blessure, il vacille , devant ses yeux flottent des brumes rouges,
Subotai parvient à esquiver les lourdes frappes de son adversaire.



Tour 8



Pourtant comme il titubait, le cimmérien porta une botte de toute la force de ses puissantes épaules. La pointe acérée arracha les mailles de cuivre et s'enfonça, brisant les os et transperçant le cœur, le sergent d'armes s'écroula aux pieds de Conan.


L'adversaire de Subotai fut repoussé en apparence mortellement, mais l'inquisiteur s'en saisit et lui redonne vie, par on ne sait quel sortilège…

Les archers n'osent point tirer du rempart de peur d'atteindre les leurs et surtout le moine.





d'autres renforts courent vers la sortie pour se joindre à la bataille.



Tour 9



les trois hommes du nord redoublent d'énergie, blessant Conan et Subotai




Conan lançant ses dernières forces fendit le crâne d'un sergent en deux et esquivant l'épée d'un autre , le terrassa de son poing gauche ,
tandis que Subotai échappa à la lance du garde, et l'éventra de flanc.





L'inquisiteur, esseulé au milieu des corps inertes se mit à lancer un cri qui eut l'effet de parvenir à transpercer le vertige de Conan, blessé (six fois),

le Cimmérien se tenait debout , son épée abaissée vers le sol , envahi d'une lassitude soudaine et d'un profond dégout.

Subotai fit taire le chef inquisiteur d'un jet de couteau qu'aucune cuirasse ne put amortir.

En représailles, leur champ de tir dégagé, les archers purent alors déclencher une volée de flèches qui causèrent une blessure à Subotai ainsi qu'à Conan

Tour 10





"Par les cornes de Karakum ! Il est temps de se foutre le camp de ce nid de vipères … fuyons dans les bois tant qu'il en est encore temps !"


Conan se contente d'obéir, de ses chairs meurtries et sanglantes, sa force s'enfuyant.







Le chef inquisiteur agonisant à terre , les renforts hésitèrent à se lancer à leur poursuite dans l'obscurité des bois qui cernait les ruines, ignorant l'état du Cimmérien, qui n'aurait pu supporter de nouvelles blessures.




Les fugitifs se fondent dans les ténèbres , encadrant un petit être trottant à leurs pieds, invisible à leurs propres yeux.






-"oublions nos chevaux …" dit Conan " ils retrouveraient facilement nos traces et nous rattraperaient bien avant que nous soyions en sécurité…
J'ai besoin de soins...je connais une sorcière qui pourrait m'en donner...près du temple de Gilgadoom…"




"Le temple de Gilgadoom ? Par les cornes de Karakum , Cet endroit est maudit …"

-"Justement...ils ne penseront pas nous y chercher...









Le Capitaine, ayant assommé Guludun, ordonne d'une voix calme

"Que l'on rassemble les hommes valides et les meilleurs chevaux, nous leur donnerons la chasse dès que l'aube pointera !
Et en attendant que l'on fasse reprendre ses esprits à celui là, il doit avoir bien des choses à nous dire…
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:21 (2018)    Sujet du message: CR Conan: les ténébres des ruines de Gorgoth

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Lanciers Index du Forum -> Périodes et règles jouées -> Antiquité & Moyen-âge Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com